Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Téléviseurs, ballons, livres : la consommation autour de la coupe du monde





Le 28 Juillet 2014, par

La coupe du monde de football est l'occasion en or pour les fabricants de téléviseurs de faire le plein de nouveaux clients. Sans surprise, cela s'est une fois de plus vérifié pour l'édition brésilienne.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Même si l'équipe de France n'a pas su dépasser les quarts de finale (plus important, elle a renoué avec son public), les Français n'ont pas boudé cette occasion de renouveler leurs équipements. 10% d'entre eux ont ainsi profité de la coupe du monde pour acheter un nouveau téléviseur; 5% ont attendu la toute fin de la compétition et les soldes afférents pour accueillir un nouveau membre dans leur salon.
 
Au total, ce sont surtout les fabricants qui ont réalisé de bonnes affaires durant l'événement, puisqu'ils ont vendu à cette occasion un total de 2 millions de téléviseurs. Dans une époque où les Français ont du mal à desserrer le cordon de la Bourse, c'est une excellente nouvelle, ce d'autant que le secteur du téléviseur est en berne.
 
Mais les constructeurs de TV ne sont pas les seuls à avoir profité de la coupe du monde. Tous les fabricants d'objets en lien avec la compétition se sont frottés les mains. 50% des Français ont ainsi acheté un petit quelque chose ayant trait de près ou de loin avec l'événement : t-shirts (20% des Français), ballons (17%), coques de smartphones (15%), et même… livres. Un million d'ouvrages sur le football ont été vendus, soit un chiffre d'affaires de 8 millions d'euros d'après GfK.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook