Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Tourisme : été exceptionnel en France





Le 30 Août 2023, par François Lapierre

L'été 2023 a été exceptionnel pour le tourisme en France avec un record de recettes attendu. Avec l'apport des touristes étrangers en France, le secteur devrait générer entre 64 et 67 milliards d'euros en 2023, ce qui serait un record. Cette tendance positive fait suite à un été déjà prospère en 2022.


Un été florissant pour le tourisme en France

Olivia Grégoire, ministre déléguée en charge du Tourisme, a indiqué que la hausse des revenus du tourisme est principalement due à une augmentation de 29% des arrivées internationales, soutenue par une flexibilité accrue dans la durée des séjours en raison du télétravail généralisé. L'été 2023 a également été marqué par des températures élevées, touchant jusqu'à 43°C dans certaines régions. 

Ces conditions météorologiques exceptionnelles pourraient devenir la norme dans les étés à venir, poussant le secteur touristique à revoir ses modèles économiques. Par ailleurs, malgré une inflation et une hausse des tarifs hôteliers, 67% des Français ont pris des vacances durant l'été. Le coût croissant des vacances a contraint les Français à faire des choix, avec une durée moyenne de séjour passée à 8 jours, contre 9 l'année précédente.

Vers une nouvelle norme pour le tourisme français ?

En dépit de l'inflation, la fréquentation des campings et des locations entre particuliers a augmenté respectivement de 2% et 11,8%. Parallèlement, la consommation dans les restaurants a diminué de 27%, selon une enquête réalisée par Opinion Way, Atout France, ADN Tourisme et 11 comités régionaux du tourisme. Concernant l'hôtellerie, le revenu par chambre a connu une augmentation de 30% dans certaines régions par rapport à 2019, mais la fréquentation a diminué d'environ 2%.

Le succès du tourisme en France ne doit pas occulter les défis auxquels il est confronté. Les autorités et les acteurs du secteur sont conscients de la nécessité d'adapter les offres à l'évolution des comportements des consommateurs et des conditions météorologiques. Le gouvernement et les organismes institutionnels, tels que ADN Tourisme, appellent à la responsabilité en matière de prix, surtout à l'approche de grands événements comme la Coupe du monde de rugby et les JO-2024. Les plateformes de location devront également signaler les offres jugées trop chères par rapport au reste du marché d'ici la fin de l'année 2023.



Tags : tourisme

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook