Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Transaction record dans le secteur du jeu vidéo mobile





Le 21 Juin 2016, par Aurélien Delacroix

C'est un coup de tonnerre dans le monde du jeu vidéo mobile — petit, mais potentiellement très fructueux. Supercell, l'éditeur du best seller Clash of Clans, a été acheté par Tencent pour une somme vertigineuse.


Les petits personnages remuants de Clash of Clans n'ont l'air de rien vu d'un smartphone, mais ils rapportent lourd. Très lourd ! À tel point que Supercell, le créateur finlandais de ce jeu très addictif, vient d'être acheté par le géant chinois de l'internet, Tencent. La somme est impressionnante : 8,6 milliards de dollars.

Le chiffre d'affaires de Supercell s'est établi l'an dernier à 2 milliards d'euros, l'entreprise ayant généré 820 millions de bénéfices. Clash of Clans compte 25 millions de joueurs actifs (ou pas) ; si le jeu est gratuit, il est bourré de micro-transactions afin d'améliorer un personnage. Un modèle économique en vogue dans le secteur du jeu vidéo mobile, et qui fait la fortune d'autres studios comme Rovio (Angry Birds) ou King (Candy Crush).

Supercell était la propriété du groupe japonais SoftBank. Ces éditeurs qui ont mis au point un jeu très addictif rencontrent souvent des difficultés pour rebondir : Zynga, créateur de Farm Ville, n'a toujours pas su relancer la machine à cash. Au vu de la somme engagée pour acquérir Supercell, on peut espérer pour Tencent que l'éditeur a d'autres cordes à son arc.



Tags : supercell

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook