Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Uber dégraisse sa direction





Le 9 Juin 2019, par François Lapierre

Le patron d’Uber a l’intention de s’impliquer davantage dans la gestion au quotidien de l’entreprise de réservation de VTC. La direction du groupe a été revue.


L’introduction boursière d’Uber ne s’est pas déroulée comme l’entreprise l’avait espérée : au premier jour de cotation, le titre cédait 8%. Et ce vendredi, l’action a terminé la séance à 44,16 dollars, en dessous de son cours d’introduction qui avait été fixée à 45 dollars. C’est dans ce contexte que Dara Khosrowshahi, le patron de l’entreprise, a décidé de réorganiser la direction de la société. Deux dirigeants sont donc sur le départ : le COO (directeur opérationnel) et le responsable du marketing. Khosrowshahi a l’intention de s’impliquer davantage dans la vie d’Uber.

 

De fait, les responsables des services de réservation de VTC et de livraison de repas UberEats (les deux principales plateformes d’Uber) En réfèreront directement au directeur général. L’introduction boursière a beaucoup occupé Dara Khosrowshahi ; maintenant que le cap est franchi, il a l’opportunité de s’intéresser au quotidien de son groupe. Selon lui, ces départs seront un gage d’efficacité alors que Uber ambitionne de devenir une sorte d’Amazon des transports, une plateforme de mobilités dans le sens le plus large du terme.

 

Outre les VTC et les repas, Uber opère également des services de trottinettes électriques et de vélos, mais aussi de livraison par camions, les trajets en hélicoptères, et l’entreprise s’intéresse de près à l’automobile autonome. Des activités qui pourraient devenir rentables un jour, mais en attendant il lui faut poursuivre ses investissements. D’où la perte d’un milliard de dollars enregistrée au premier trimestre…




Tags : Uber

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook