Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Uber va mettre en place des pourboires pour les chauffeurs français





Le 18 Septembre 2017, par

Les clients d'Uber pourront bientôt laisser un pourboire aux chauffeurs, a annoncé la filiale tricolore du groupe américain du VTC. Un système en vigueur depuis quelques mois aux États-Unis, et qui va s'étendre au Canada ainsi qu'au Royaume-Uni.


La possibilité, optionnelle, de laisser un pourboire sera effective d'ici le début du mois d'octobre indique-t-on chez Uber France. L'opération se réalisera à la fin de la course, directement depuis l'application. Uber ne percevra aucune commission sur ces pourboires. Cette mesure fait partie d'un ensemble de nouveautés destinées à apaiser les relations entre l'entreprise et les chauffeurs. Ces derniers ont d'ailleurs été réunis à Paris pour faire le point et évoquer la nouvelle stratégie du groupe.

Toujours pour ses chauffeurs, Uber va également mettre en place une protection gratuite en cas d'accident. Prise en charge du coût des soins, indemnisation en cas d'incapacité, indemnisation des ayants-droits en cas de décès… Cette protection, en partenariat avec AXA, sera mise en œuvre dans les prochaines semaines assure le groupe. Celui-ci a également annoncé vouloir faciliter l'accès au crédit pour les chauffeurs. 

Uber et l'ADIE (l'association pour le droit à l'initiative économique) ont signé un partenariat visant à proposer des solutions de financement pour 5 000 chauffeurs chaque année. En échange de l'accès plus simple et plus facile au crédit de l'ADIE, Uber s'engage à hauteur de 2,8 millions d'euros. Le crédit servira à l'achat d'un véhicule ainsi qu'à la formation du chauffeur. Un emprunt à taux zéro sera aussi proposé.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : uber

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook