Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Un million de bugs à Pôle Emploi depuis janvier





Le 7 Novembre 2018, par

Grosse polémique en vue pour Pôle Emploi. De multiples problèmes informatiques ont provoqué une série de trop-perçus versés aux indemnisés. Les chiffres sont particulièrement élevés.


L’incompréhension se mêle à la colère chez les indemnisés à qui Pôle Emploi réclame le remboursement des trop perçus. Au total, le montant des sommes versés indûment par le service public de l’emploi se monte à un milliard d’euros depuis le début d’année, d’après L’Express qui révèle l’affaire. C’est 36% de plus que l’an dernier. Ou encore 456 euros à rendre par chaque demandeur d’emploi, qui ont souvent dépensé les sommes encaissées.

Résultat : Pôle Emploi a essuyé une perte de 400 millions d’euros qui n’ont pas pu être récupérés. Un manque à gagner qui plombe les comptes. L’organisme fait face à une montagne de bugs depuis janvier : un million d’erreurs informatiques ont été recensées au premier semestre. Mais Pôle Emploi renvoie la faute sur… les chômeurs, qui ne fourniraient pas les justificatifs correspondant à leur activité mensuelle. Après la déclaration remise en fin de mois, Pôle Emploi fait une avance de paiement, dans l’attente des justificatifs…

Quoi qu’il en soit, il y a sans aucun doute un problème informatique au sein de Pôle Emploi. Pour la CGT, il s’agit d’une conséquence de la sous-traitance et de la précarité subie par les demandeurs d’emploi. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Pôle emploi


1.Posté par Mab le 07/11/2018 21:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moutons de panurge !
Vous mélangez tout.
C'est la convention d'assurance chômage de 2017 qui a rétablit les.paiements provisoires qui est en cause.
Une fois les bulletins de salaire récupérés, très souvent une régularisation s'impose, et cela n'a rien à voir avec les bugs informatiques, qui existentielle ailleurs mais sur d'autres sujets !
Un journaliste ce n'est pas sensé investiguer, plutôt que de reprendre sans réfléchir les dépêches AFP ou les infos diffusés par les autres ?

2.Posté par Jocelyne le 09/11/2018 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

EMPRUNT SANS FRAIS RAPIDE EN UN JOUR.




Bonjour,

Je suis Madame Jocelyne Duvivier vivant en France, pour toutes personnes ayant besoin d’une aide pour financer un projet, ou d’un prêt pour repartir à zéro je suis celle qu’il vous faut n’hésitez pas à me contacter :

Duvivier11@outlook.fr

Avec un taux d’intérêt de 2%

NB: Aucun frais à payer jusqu’à l’obtention de vôtre prêt.

En attente de vos courriels pour plus d’informations.

Cordialement,

Jocelyne Duvivier.


___________________________________________________________________________________
PRÊT SANS FRAIS ______________________________________________________________________________


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook