Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Volkswagen a bien triché sur les véhicules vendus en France





Le 8 Novembre 2015, par

Volkswagen a bel et bien triché, à en croire les résultats des premiers tests menés depuis le 1er octobre par le gouvernement français.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Les autorités ont testé une dizaine de véhicules afin d'établir un protocole de contrôle qui portera, à terme, sur une centaine de voitures à moteur diesel. L'objectif est de détecter des fraudes aux tests antipollution, une pratique mise au point par le constructeur automobile allemand.

En France, Volkswagen a écoulé un peu moins d'un million de véhicules embarquant un logiciel truqueur. Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, a déclaré au micro de France-Info que « sur les dix voitures que nous venons de contrôler, de toutes marques, on observe que sur Volkswagen il y a un dépassement de cinq fois la valeur limite de la réglementation en oxydes d'azote, on a donc confirmation de la tricherie ».

En revanche, sur les autres véhicules tests, « ce n'est pas le cas » : les tests ont montré un dépassement d'un et demi à deux, « c'est-à-dire l'écart que l'on connaît entre le contrôle sur banc et le contrôle en conduite réelle ». Ségolène Royal n'a pas précisé quels étaient les constructeurs de ces véhicules.

Le test final sera mis en place d'ici la fin du mois, promet la ministre de l'Écologie. Il sera homologué et il pourra permettre « le test sur la centaine de voitures ».


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : volkswagen

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook