Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

2014, 2015, 2016 : une croissance finalement stable





Le 16 Mai 2017, par

Les principaux indicateurs de l’économie française ont été revus et corrigés pour les années 2014, 2015 et 2016 par l’Insee. L’Institut national des statistiques a prix en compte de nouvelles données pour affiner ses chiffres.


Ainsi, pour 2014, la croissance est désormais de 1% tout rond, alors qu’à l’origine, elle avait été mesurée à… 0,2%. Une première hausse de 0,5 point avait été annoncée l’an dernier par l’Insee, puis de 0,3 point à la faveur de la révision récente. Le tout revu en fonction des jours ouvrés — en particulier les variations dues aux jours fériés. L’année 2014 ne s’en sort donc pas si mal.

C’est moins bon en revanche pour 2015. La croissance de 1,2% a été revue à la baisse, à 1%, soit la même progression que l’année précédente. L’Insee explique cette variation à la baisse par un solde des échanges extérieurs plus dégradé qu’estimé à l’origine. De fait, l’impact sur la croissance de cette année est de -0,5 point alors qu’il était auparavant de -0,2 point. La demande du marché intérieur a aussi été abaissée légèrement.

Enfin, 2016 a bénéficié d’une croissance légèrement supérieure aux deux précédentes années. L’Insee l’annonce à 1,1%, grâce entre autres aux consommateurs qui ont dépensé bien plus : +2,3%, alors que le chiffre était de 1,4% seulement en 2015. L’investissement repart également à la hausse avec une progression marquée de 2,8% (contre 1% en 2015). Au chapitre des résultats bien brillants, l’Insee annonce un déficit public qui s’établit à 3,4% du PIB, et une dette qui se monte à 96,3%.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : croissance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook