Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Accord commercial entre les États-Unis et la Chine





Le 14 Décembre 2019, par François Lapierre

Les États-Unis et la Chine ont fini par trouver un accord commercial partiel, ce qui va permettre d'apaiser les tensions économiques entre les deux pays, notamment sur le front des taxes douanières.


Un accord pas encore signé

Cette fois, c'est la bonne… ou presque. L'accord de principe sur lequel se sont entendus Washington et Pékin n'est pas encore signé : il faut encore l'examiner du point de vue juridique, et le traduire. Ni les États-Unis, ni la Chine ne se sont avancés sur une date. Par ailleurs, cet accord est le même que celui annoncé par Donald Trump en octobre dernier, qui avait été repoussé au dernier moment en raison d'un désaccord sur les droits de douane. Malgré tout, il y a bon espoir que les deux parties finissent par se mettre d'accord sur ce texte et le signent.

L'accord dit de « Phase 1 » concerne plusieurs domaines importants : la propriété intellectuelle ainsi que les transferts de technologies des entreprises américaines vers la Chine, l'agriculture, le taux de change, les services financiers. L'accord doit également améliorer les échanges commerciaux entre les deux plus grandes économies de la planète. Il établit enfin un système de règlement des différends. 

Baisse des taxes douanières

La Chine s'engage à acquérir auprès des agriculteurs américains pour 40 à 50 milliards de dollars de biens. Donald Trump a fait miroiter une somme allant au-delà de la fourchette haute, mais les autorités chinoises n'ont rien confirmé. Le pays important un peu moins de 20 milliards de produits agricoles américains avant le lancement de la guerre commerciale par l'administration Trump (le chiffre s'est réduit à 9 milliards l'an dernier).

Du côté américain, on accepte de réduire les taxes douanières qui pèsent sur les importations de produits chinois. Les droits de douane de 15% sur 160 milliards de biens provenant de Chine qui devaient s'appliquer le 15 décembre sont ainsi annulés. Washington baisse de 15% à 7,5% les taxes sur 120 milliards de biens. Les États-Unis conservent cependant des taxes de 25% sur l'importation de 250 milliards de dollars de produits chinois.



Tags : états-unis

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook