Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Affaire Kerviel / Société Générale : Et si Jérome Kerviel avait dit la vérité ?





Le 18 Mai 2015, par

Depuis des années, le trader Jérome Kerviel affirme que sa hiérarchie savait et même l'incitait à prendre des positions risquées, eu égard à ses succès passés. Un témoignage de poids apporte de l'eau à son moulin.


Et ce n'est pas n'importe quel témoignage : il s'agit tout simplement de celui de l'officier de police, une commandante, chargées de mener l'enquête au sein de la Brigade Financière ! Révélé par Mediapart, ce témoignage récent soutient l'idée que la banque, la Société Générale, savait parfaitement ce que Kerviel faisait, mais l'a sacrifié pour justifier la perte colossale (6,3 milliards !) lors du solde précipité de ses positions.

La commandante de police a témoigné dans les bureaux du juge d'instruction en charge de la plainte déposée par Jérome Kerviel pour manipulation de la Justice. Au juge, l'officier "raconte une enquête complètement prise en main par la Société Générale. La banque impose sa version, choisit les interlocuteurs mais fait aussi pression sur les témoins, refuse de répondre aux réquisitions quand elles dérangent".

La Société Générale a déja contre-attaqué, rappelant que plusieurs décisions de Justice ont condamné Jérome Kerviel au pénal. Son pourvoi en cassation ayant été rejeté, ces sanctions et la décision de Justice sont définitives. En revanche, le volet civil de l'affaire a été cassé par la Cour de cassation, et l'affaire sera rejugée au civil en janvier 2016. L'occasion de nouvelles révélations ? 


Jean-Baptiste Giraud
Jean-Baptiste Giraud est journaliste économique, passé par Radio France, BFM, LCI, TF1 et... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook