Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Air France arrête l’aventure Joon





Le 11 Janvier 2019, par Olivier Sancerre

Joon, la compagnie aérienne « hybride » d’Air France, ne volera plus. Les personnels vont être intégrés au sein du groupe, et la marque sera enterrée.


La rumeur agitait le microcosme du transport aérien depuis novembre dernier. La direction d’Air France-KLM a entériné sa décision : « nous avons décidé de lancer un projet portant sur l'avenir de la marque Joon et l'intégration des salariés et des avions de Joon au sein d'Air France », indique le communiqué du groupe. De fait, les 600 hôtesses et stewards de Joon vont être intégrés au sein des équipes de la maison-mère, en vertu d’un accord avec les syndicats de personnels navigants commerciaux. Les appareils de la flotte Joon vont voir disparaitre la marque, qui a vécu des débuts difficiles — et c’est en partie ce qui a motivé la direction d’Air France-KLM.

La compagnie reconnait l’impact « incontestablement » positif de Joon. Les équipes de la filiale ont effectué un « travail remarquable », ce sont elles qui ont porté l’entreprise, souligne encore le communiqué. Mais voilà : « la marque a dès le début été difficilement comprise par les clients, par les salariés, par les marchés, par les investisseurs ». Il est vrai que le modèle mi-low cost, mi-compagnie classique a pu dérouter. Les prix pratiqués par Joon ne lui permettaient pas de concurrencer les compagnies à bas coût.

Le groupe pointe également la « multiplicité des marques [qui] a créé de la complexité et a malheureusement affaibli la puissance de la marque Air France ». Benjamin Smith, aux commandes de la compagnie aérienne depuis septembre dernier, veut relancer l’entreprise en misant sur l’image de marque qu’inspire le nom de la société. Et sur les clients les plus rémunérateurs, ceux qui paient les places les plus chères. Dans ce contexte, Joon ne cadrait plus avec la nouvelle ambition de la direction.



Tags : Air France

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"












Rss
Twitter
Facebook