Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Alerte sur le prix du chocolat : les cours du cacao au plus haut





Le 26 Juin 2023, par Aurélien Delacroix

Les amateurs de chocolat devront faire face à une hausse imminente des prix en raison de l'augmentation des coûts du cacao. Un phénomène attribué à un manque de stocks de cacao et aux effets du phénomène météorologique El Nino.


Le cacao, un marché en tension

Au cours de l'année passée, le prix du chocolat a augmenté de 14% selon les données de la base de données de l'intelligence consommateur NielsenIQ. Les observateurs prévoient une nouvelle augmentation due à la tension sur l'approvisionnement en cacao, ingrédient majeur de la friandise. Selon Sergey Chetvertakov, analyste chez S&P Global Commodity Insights, « le marché du cacao a connu une hausse remarquable des prix… Cette saison marque le deuxième déficit consécutif, avec des stocks de cacao qui devraient atteindre des niveaux anormalement bas ». Le prix du cacao a grimpé à $3.171 la tonne, le plus haut depuis le 5 mai 2016.

L'arrivée du phénomène météorologique El Nino, caractérisé par une chaleur et une sécheresse inhabituelles dans le Pacifique tropical central et oriental, est prévue pour apporter moins de pluie que la moyenne et de puissants vents de l'Harmattan en Afrique de l'Ouest, où le cacao est largement cultivé. La Côte d'Ivoire et le Ghana représentent plus de 60% de la production mondiale de cacao.

Les consommateurs vont payer le chocolat plus cher

Chetvertakov prédit que le marché du cacao pourrait être affecté par un autre déficit la saison prochaine, qui court d'octobre à septembre de l'année suivante. Cela signifie que les cours du cacao pourraient grimper jusqu'à $3.600 la tonne. Les consommateurs devraient se préparer à une probable hausse des prix du chocolat, car les producteurs sont contraints de répercuter les coûts de production croissants sur les consommateurs.

Un autre ingrédient principal du chocolat, le beurre de cacao, a également connu une augmentation des prix de 20,5% en un an, selon la base de données de prix des denrées alimentaires Mintec. Enfin, le sucre, autre ingrédient essentiel du chocolat, a atteint un sommet de 11 ans en avril. Le prix du chocolat noir sera probablement le plus touché car il contient plus de cacao par rapport au chocolat blanc et au chocolat au lait.



Tags : chocolat


1.Posté par KONE YANOUROUGA le 26/06/2023 22:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je crois que la chose la plus normale est que ce soit le consommateur qui supporte le coût de l'augmentation car pour moi, le producteur supporte déjà assez de charges depuis l'étape de la pépinière, la transplantation, l'entretien de la plantation jusqu'à l'âge de 05 ans avant de commencer à récupérer une partie de ces dépenses.

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook