Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Attentats : les croisiéristes évitent la Tunisie





Le 19 Mars 2015, par Aurélien Delacroix

Les tragiques attentats en Tunisie ont déjà des répercussions économiques. MSC Croisières et Costa Croisières ont ainsi annoncé qu’elles annulaient toutes leurs escales à Tunis au lendemain des événements qui ont durement frappé leurs passagers.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Neuf passagers de MSC Croisières ont été tués et 12 ont été blessés durant les attentats, trois morts et huit blessés chez Costa, ainsi que deux disparus. Le navire Costa Fascinosa compte aussi 13 passagers dont on est sans nouvelles. Un bilan extrêmement lourd qui au delà de l’épouvantable drame humain, va peser aussi sur l’activité économique de ces deux entreprises et de la Tunisie.

« Après ce qui est arrivé à Tunis, nous avons décidé d'annuler toutes les prochaines escales de nos navires à Tunis, prévues sur le Costa Fortuna, le Costa Favolosa et le Costa neoRiviera », a ainsi annoncé Costa. La flotte du croisiériste italien feront escale ailleurs que dans les ports du pays, reste encore à déterminer où.

Quant à MSC, ses navires changeront leurs itinéraires et éviteront eux aussi Tunis pour mouiller en Sardaigne ou en Espagne. Un coup dur pour le pays dont l’activité économique représente une importante part du PIB.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook