Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Casino vend 34 magasins à Lidl et Leclerc





Le 18 Février 2019, par François Lapierre

Lidl est le grand gagnant de la vente par le groupe Casino de 34 grandes et moyennes surfaces déficitaires. Casino récupère dans l’opération 42 millions d’euros.


Les difficultés financières dans lesquelles se débat le groupe Casino l’ont obligé à céder une partie des magasins à des concurrents. Il s’agit pour l’entreprise de réduire une dette qui pèse comme un boulet dans les résultats du groupe. À la fin du mois dernier, Casino avait ainsi cédé les murs de 26 supermarchés et hypermarchés avec le fonds Fortress, pour une valeur de plus de 500 millions d’euros. 34 magasins supplémentaires ont été vendus à Lidl et Leclerc, pour un montant de 42 millions d’euros. Un adhérent du groupe E.Leclerc récupère ainsi l’hypermarché Géant de Roubaix (les murs appartiendront au propriétaire de la galerie commerciale).

C’est Lidl qui réalise une grosse opération, en empochant un total de 33 magasins, des surfaces moyennes et grandes. 17 magasins, parmi lesquels 8 Leader Price, 8 Casino Supermarchés et un Hyper Casino sont rachetés par le spécialiste du hard discount. Si on y ajoute l’hyper de Roubaix, ces 18 magasins généraient un chiffre d’affaires de 88 millions d’euros… mais le résultat opérationnel courant était dans le rouge de 12 millions. Casino engrange de cette vente 25 millions d’euros.

Lidl récupère 16 magasins supplémentaires appartenant à des franchisés Casino (le groupe détient 49% de ces emplacements). Il y a là 9 Leader Price et 7 Casino Supermarchés, pour un montant total de 17 millions d’euros. Ces 16 enseignes ont enregistré des ventes de 60 millions d’euros l’an dernier, mais là aussi elles affichent des pertes avec un résultat opérationnel courant négatif de 9 millions d’euros. Ces cessions devront être actées dans le courant des six premiers mois de l’année.



Tags : casino

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook