Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Conseil de discipline pour Agnès Saal





Le 9 Juillet 2015, par Aurélien Delacroix

L’ex présidente de l’INA, Agnès Saal, n’est pas au bout de ses peines. L’enquête administrative diligentée par Fleur Pellerin, la ministre de la Culture, est terminée et le dossier est désormais entre les mains du Président de la République.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
François Hollande va maintenant pouvoir convoquer un conseil de discipline ainsi qu’un conseil disciplinaire interministériel. Les sanctions encourus par Agnès Saal vont du blâme à la radiation pure et simple : du tout au tout donc, pour celle qui est désormais chargée de mission auprès du ministère de la Culture… sans mission spécifique.

Agnès Saal avait dû démissionner de son poste de l’INA pour avoir fait un peu trop appel aux taxis. Elle a cumulé une facture de plus de 40 000 euros en frais de transport auprès de la compagnie G7, même si dans le cadre de ses fonctions elle bénéficiait de son propre chauffeur. De plus, elle a fait profiter son fils des largesses de l’INA — mais ces frais, près de 7 000 euros, ont depuis été remboursées par Agnès Saal.

L’affaire avait fait grand bruit et scandalisé partout, y compris dans les hautes sphères du pouvoir. Et Agnès Saal n’en a pas terminé, puisqu’en dehors du conseil de discipline, elle fait face à une enquête pour détournement de fonds public aggravé, ainsi qu’une plainte pour détournement de fonds public.



Tags : ina

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook