Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Daimler va produire une Mercedes électrique en France





Le 19 Mai 2018, par

Daimler a annoncé un investissement conséquent pour l'usine de Hambach, en Moselle, qui produit déjà des Smart : cette ligne de production va aussi fabriquer une Mercedes, une première en France.


Cet investissement de 500 millions d'euros a été annoncé par le patron du constructeur allemand, qui était en visite à l'Élysée ce vendredi. L'usine de Hambach construit la Smart depuis 20 ans, mais les ventes de la version Fortwo déclinent depuis quelques années. Cet argent frais va permettre d'aménager et d'équiper la ligne de production de Moselle pour la fabrication d'un SUV compact électrique. Daimler n'a pas préciser quel serait le modèle ni les volumes.

Le groupe allemand mise sur l'électrique. En se basant sur l'expérience acquise avec la Fortwo EQ, seul véhicule électrique produit par Daimler en série, le groupe va développer toute une gamme de voitures à motorisation électrique : 10 modèles seront développés d'ici 2022, pour un montant colossal de 10 milliards d'euros. Daimler veut couvrir tous les segments avec ces futurs véhicules, des modèles électriques qui composeront à terme de 15 à 25% de ses ventes. 

La croissance des ventes de voitures électriques (+50%), est sans commune mesure avec celles des motorisations essence traditionnelles. Si actuellement ces véhicules ne pèsent qu'1% du marché automobile en Europe, en 2025 ils devraient en représenter 10%. Daimler, comme les autres constructeurs opérant sur le vieux continent, veut sa part de marché. L'usine Smart de Hambach a une carte à jouer, avec cet investissement qui est bien sûr une « très bonne nouvelle », s'est réjoui le président de la région Grand Est, Jean Rottner.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Daimler

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook