Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Danone : Emmanuel Faber finalement écarté de la présidence





Le 15 Mars 2021, par Paolo Garoscio

Le feuilleton qui entoure la présidence du groupe Danone a touché à sa fin le 14 mars 2021 : lors d’une réunion, le Conseil d’administration du géant de l’agroalimentaire a finalement évincé le Président Directeur Général (PDG) de Danone, quelques jours seulement après son annonce de la scission du poste de PDG en deux postes distincts.


Danone : Emmanuel Faber poussé vers la sortie

Pixabay/geralt
Pixabay/geralt
Ce début d’année 2021 apporte un changement majeur dans la direction de Danone : le 14 mars 2021, après des semaines d’attaques répétées à son encontre, Emmanuel Faber, PDG de Danone depuis 2017, a été poussé vers la sortie par le Conseil d’administration du groupe. Une décision qui survient deux semaines après l’annonce de la création d’un nouveau poste de Directeur Général, poste supprimé par Emmanuel Faber.

Finalement, face notamment à la volonté d’Emmanuel Faber d’avoir son mot à dire sur le futur DG du groupe, lui devant conserver uniquement la fonction de président, le Conseil d’administration a accéléré les choses. C’est Gilles Schnepp, ancien PDG du groupe Legrand, qui est nommé au poste de Président de Danone et a désormais la charge de trouver le futur Directeur Général du groupe, la scission des deux postes étant toujours d’actualité.

Les fonds activistes gagnent la guerre contre Faber

L’annonce de l’éviction d’Emmanuel Faber est le point final d’un conflit qui opposait le désormais ex-PDG de Danone à des fonds activistes : Bluebell Capital Partners et Artisan Partners. Depuis la mi-janvier 2021, le premier, rapidement rejoint par le deuxième, ont fortement attaqué Emmanuel Faber sur ses résultats et sur sa gouvernance du groupe français.

La décision, prise début mars 2021, de scinder les postes de Président et de Directeur Général n’avait pas convaincu les deux fonds activistes qui l’avaient immédiatement critiquée. Leurs arguments semblent avoir fait mouche auprès du Conseil d’administration.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook