Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Des crédits immobiliers toujours plus chers





Le 28 Mars 2023, par François Lapierre

Les taux des crédits immobiliers sont bien partis pour continuer à augmenter, au moins jusqu'à cet été et probablement au-delà. Le seuil des 4% pourrait être atteint dans les prochains mois.


Le seuil des 4% est en vue

Les emprunteurs qui prétendent à l'achat d'un bien immobilier sont prévenus : les taux des crédits sont sur une tendance haussière très nette. D'après les chiffres de l'observatoire Crédit Logement CSA qui font autorité, en février le taux moyen s'est établi à 2,82%, soit une progression de 0,47 point de pourcentage en un mois. C'est, tout simplement, le 14e mois de hausse pour les taux, avec des différences marquées entre les durées.

Le taux à 15 ans s'affiche ainsi à 2,62%, contre 2,83% pour une durée de 20 ans et 2,96% pour 25 ans. L'an dernier à la même époque, le taux moyen toutes durées confondues était de 1,10% seulement, il était même sous la barre des 1% pour une férue de 15 ans (0,93% précisément). Mais depuis, l'inflation est passée par là et avec elle, la hausse des taux directeurs de la Banque centrale européenne qui ont relevé les taux des crédits immobiliers.

Un taux d'usure en forte progression

Et cette hausse ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin. Le taux d'usure, qui est désormais calculé chaque mois pour mieux coller à la réalité de la situation actuelle, tourne autour de 4% : 3,72% pour les prêts de moins de 10 ans, 4,09% pour une durée comprise entre 10 et 20 ans, et 4,24% pour une durée de plus de 20 ans. Le taux d'usure, c'est le taux maximum auquel une banque peut prêter de l'argent. 

Avec un tel taux d'usure qui leur donne une certaine marge de manœuvre, les établissements prêteurs vont continuer à augmenter le coût des crédits immobiliers. C'est pourquoi la perspective d'un taux moyen à 4% est réaliste d'ici cet été. Et au-delà, le taux d'usure pourrait même grimper à 5%, entraînant tout le marché à sa suite. Les emprunteurs devront donc se préparer au pire…




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook