Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

E.Leclerc : pas de « septembre vert » sur les prix des produits alimentaires





Le 28 Juillet 2023, par La rédaction

Michel-Edouard Leclerc, président des centres E.Leclerc, estime qu'il n'y aura pas de baisse significative des prix alimentaires à la rentrée, malgré les déclarations de la Première ministre Elisabeth Borne. Il appelle à des réformes légales pour pouvoir négocier plus efficacement les prix avec les industriels.


Des prix alimentaires toujours élevés chez E.Leclerc et ailleurs

Michel-Edouard Leclerc a mis en garde contre des attentes irréalistes de baisse des prix des produits alimentaires. « On arrive en haut de la flambée des prix mais depuis mars 2022, c'est +17% sur les prix des produits alimentaires », a-t-il déclaré au micro d'Europe 1. Il estime que les prix restent très élevés et qu'ils continueront d'augmenter à un rythme plus lent. Contrairement à ce que laissent entendre les pronostics, il n'y aura pas de « septembre vert », c'est-à-dire de baisse massive des prix. 

Les baisses envisagées ne compenseront pas les hausses précédentes de 17%. Les distributeurs, comme E.Leclerc, devraient plutôt se concentrer sur les promotions, notamment pour la rentrée des classes. Michel-Edouard Leclerc a critiqué le cadre juridique actuel qui limite les négociations de prix avec les industriels à une fois par an. Selon lui, ce manque de flexibilité empêche les distributeurs de faire pression pour des baisses de prix plus substantielles.

Le succès de la marque distributeur

Le président de l'enseigne E.Leclerc a appelé Emmanuel Macron et Bercy à changer la loi pour exiger des industriels qu'ils répercutent les baisses du cours des matières premières sur les produits finis. Malgré les défis posés par l'inflation, Michel-Edouard Leclerc a aussi souligné le succès de la marque distributeur Eco+, qui a vu son chiffre d'affaires augmenter de 50%. Il attribue cette réussite à une politique de prix bas, qui attire de plus en plus de clients.

« Aujourd'hui, Leclerc récupère 750.000 nouveaux clients depuis le début de l'année », a-t-il affirmé, ajoutant que « ceux qui vendent moins cher sont ceux qui récupèrent les clients des plus chers ». Face à une inflation persistante, le débat sur le juste prix des produits alimentaires est loin d'être clos. Mais la lutte entre les distributeurs pour attirer les consommateurs se fait de plus en plus âpre, accentuant la concurrence sur les prix et les promotions.



Tags : E.Leclerc

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook