Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

EDF ne coupera plus l'électricité en cas d'impayés





Le 15 Novembre 2021, par François Lapierre

EDF ne coupera plus l'électricité en cas d'impayés en dehors de la période de trêve hivernale, a annoncé l'énergéticien. En revanche, l'entreprise limitera la puissance à un maximum de 1.000 watts. Une mesure saluée par les associations.


Factures impayées : limiter la puissance d'électricité

En dehors de la trêve hivernale, EDF limitera la puissance fournie aux abonnés en cas d'impayés : 1 kVA, autrement dit 1.000 watts. Cela permettra de rechercher un smartphone, de s'éclairer, de prendre une douche et d'alimenter un petit réfrigérateur. Jusqu'à présent, l'entreprise coupait l'électricité, mais des expérimentations ont démontré que la réduction de la puissance était tout aussi efficace pour déclencher la régularisation des factures.

Si cette limitation n'a rien de confortable, elle n'est pas aussi cruelle que la coupure simple et nette. Pendant la trêve hivernale, EDF limite la puissance à 3 kVA en cas de factures impayées. L'énergéticien avait déjà expérimenté la limitation plutôt que la coupure, au cas par cas. Et des tests menés par des associations, comme la Fondation Abbé-Pierre, ont démontré que les ménages procédaient à la régulation des factures tout aussi rapidement que lors d'un arrêt brutal de la fourniture d'électricité.

Mesure « solidaire et responsable »

La décision d'EDF intervient alors que la flambée des prix de l'énergie augmente les factures de manière très importante, ce qui a un impact démesuré sur le budget des ménages les plus modestes. Ceux qui bénéficient du chèque énergie recevront un bonus de 100 euros pour payer les factures. Selon la Fondation Abbé-Pierre, 300.000 personnes se retrouvent chaque année dans le noir, en raison d'impayés.

Du côté d'EDF, on assure que les clients sont « toujours accompagnés ». Pour l'entreprise, l'arrêt des coupures d'électricité en cas d'impayés est « une mesure solidaire et responsable dans le contexte actuel ». Les autres fournisseurs vont désormais devoir suivre EDF. Si ce n'est pas le cas, le gouvernement pourrait tout simplement promulguer une loi interdisant les coupures d'électricité.



Tags : EDF

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook