Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Edouard Philippe enterre le rêve d’une Exposition universelle à Paris en 2025





Le 22 Janvier 2018, par

Il n’y aura d’Exposition universelle à Paris en 2025. Edouard Philippe a envoyé une fin de non-recevoir au comité interministériel en charge du dossier. Le Premier ministre juge ce dernier trop faible.


Dans une lettre envoyé à Pascal Lamy, le délégué interministériel en charge de la candidature de Paris pour l’Exposition universelle de 2025, le locataire de Matignon écrit avoir décidé de ne pas « donner suite » à cette candidature ; de fait, Paris se retire donc du processus de sélection du Bureau International des Expositions. Selon le courrier publié par Le Journal du Dimanche, Edouard Philippe met en avant les « faiblesses » du dossier parisien. Des raisons budgétaires expliquent également ce retrait.

 

Le Premier ministre explique que la candidature française ne « saurait prospérer sans le recours à une garantie publique ». Dans le contexte de « redressement de nos finances publiques », l’organisation de cet événement risquerait de « grever l’avenir d’engagements supplémentaires non maîtrisés ». Edouard Philippe pointe aussi un scénario trop optimiste de la part du comité en charge de la candidature. Ce dernier estime une fréquentation de 35 à 40 millions de visiteurs, or l’Exposition qui s’était tenue à Milan en 2015 n’avait attiré que 20 millions de personnes. Si cela était aussi le cas à Paris, cela représenterait un manque à gagner qui s’établirait de 455 millions à... 1,3 milliard d’euros.

 

Le dossier français n’établit pas non plus l’existence de partenaires privés prêts à prendre leur part d’une éventuelle perte dû à une fréquentation décevante. C’est donc la déception du côté de l’organisation de cette candidature, alors qu’elle avait été l’objet de signaux très positifs de la part du gouvernement. Jean-Yves Le Drian, le ministre des Affaires étrangères, avait ainsi salué la qualité du dossier parisien lors de son dépôt auprès du Bureau des Expositions.



Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement