Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Effondrement des prix de l'immobilier… dans le métavers





Le 12 Août 2022, par François Lapierre

Si l'immobilier s'est rarement aussi bien porté dans le monde réel, c'est tout l'inverse dans le métavers. Le prix des parcelles numériques s'effondre depuis le début de l'année faute de spéculation.


La spéculation en prend pour son grade

La bulle immobilière a explosé… dans le métavers. Depuis le début de l'année, les prix des parcelles virtuelles ont perdu près de 90% de leur valeur sur The Sandbox et Decentraland, les deux principales plateformes en ligne où il est possible d'acheter ces biens numériques. 2022 contraste donc énormément avec 2021, où les spéculateurs s'étaient rués sur ce nouveau type d'immobilier.

D'après les chiffres compilés par Les Échos, les prix de l'immobilier virtuel dans ces métavers ont explosé de 879% en moins de trois ans. Le nombre de transactions sur Decentraland ont littéralement fondu : 600 cet été, contre 9.000 en avril. Et la déconfiture des cryptomonnaies ne va pas arranger les choses. Les quelque 500 millions de dollars réalisés par l'immobilier virtuel l'an dernier ne seront pas atteints en 2022.

Un marché corrélé à celui des cryptomonnaies

Pour la plupart des acheteurs, il ne s'agissait pas de prendre pied dans le métavers, mais d'une opération spéculative. L'attrait pour ces biens virtuels était tel qu'une fois achetée, la parcelle était revendue très vite pour permettre au spéculateur de gagner une plus-value. Sur The Sandbox, la quasi-totalité des transactions correspondait à cette pratique permettant d'engranger des gains assez facilement. Plus en tout cas que dans l'immobilier « réel » où des règles existent.

Quel avenir pour l'immobilier virtuel dans le métavers ? Il est lié de près à celui des cryptomonnaies et force est de reconnaitre qu'actuellement, les cours ne donnent pas beaucoup d'espoir aux spéculateurs. Il faudra aussi que le métavers dépasse son stade expérimental pour se démocratiser et là aussi, ce n'est pas gagné.



Tags : métavers

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook