Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Emmanuel Macron veut la souveraineté alimentaire de l’Europe





Le 24 Février 2019, par

L’Europe agricole est « menacée de l’extérieur », a affirmé Emmanuel Macron lors de l’inauguration du salon internationale de l’agriculture qui s’est ouvert à Paris ce samedi.


Le président de la République s’exprimait devant un parterre de jeunes agriculteurs. Il a vanté la protection de l’Europe, qui permet aux terroirs français d’être forts. Une force qui ne serait pas la même « sans notre Europe », a-t-il déclaré alors que les élections européennes se dérouleront le 26 mai. Emmanuel Macron estime que le danger pour l’agriculture française n’est pas « la concurrence des fruits espagnols », mais le fait que le bétail français soit « nourri au soja OGM importé et que le prix de nos volailles en dépende ».

 

Pour le chef de l’État, le danger n’est pas en Europe, mais dans « notre dépendance à l’égard d’autres puissances » : 70% du soja indispensable pour nourrir le bétail provient en effet de l’étranger. « Aucun agriculteur, aucun consommateur ne souhaite être soumis aux normes, aux prix et aux diktats de non-Européens », affirme-t-il pour souligner la nécessité de la « souveraineté alimentaire » de l’Europe.

 

La politique agricole commune (PAC), qui doit se réformer après 2020, est au cœur de la préoccupation d’Emmanuel Macron. Sans la PAC, assure-t-il, « les consommateurs européens ne bénéficieraient pas d'une alimentation accessible et de qualité ». Car la nourriture ne sera « jamais » une marchandise « comme les autres ». Emmanuel Macron demande également qu’une part « significative » de la PAC  soit consacrée à l’environnement.



Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : agriculture

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Opinion



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"










Rss
Twitter
Facebook