Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Emploi : la Bérézina en 2014, avant Austerlitz en 2015 ?





Le 11 Mars 2015, par

L’Insee a publié ce mercredi 11 mars les chiffres de l’emploi pour l’ensemble de l’année 2014. Les résultats ne sont pas bons, malgré un dernier trimestre prometteur.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Pour la septième année consécutive, des emplois ont été détruits en 2014 : 74 000 postes dans les secteurs marchands. La mauvaise nouvelle, c’est que les prévisions annonçaient « seulement » 67 000 destructions d’emplois.

Si le secteur tertiaire (et dans une moindre mesure, l’intérim) est le seul à avoir résisté vaillamment face à la faiblesse de l’économie française l’an dernier avec 13 100 créations nettes d’emploi (3 000 pour l’intérim), tous les autres secteurs sont à la peine. À commencer par la construction, qui a énormément souffert avec 49 500 postes détruits; l’industrie accuse elle 37 700 destructions d’emplois. Les commerces ont détruit 14 900 emplois.

De très mauvais résultats qui reflètent la performance de l’économie en France en 2014. Et même depuis 2008, puisque le pays a détruit plus de 600 000 emplois (150 000 dans la construction). Dans l’industrie, en perte de vitesse depuis le début des années 2000, c’est un million d’emplois qui ont été détruits en quinze ans; le secteur compte encore 3 millions de postes.

Le troisième trimestre donne cependant un peu d’air et permet d’espérer pour 2015. Durant les trois derniers mois de 2014 en effet, on ne dénombre que 1 300 destructions d’emplois, alors qu’ils avaient été 60 000 au précédent trimestre. L’intérim a créé lui 24 000 emplois.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : chômage

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Opinion



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"










Rss
Twitter
Facebook