Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

En 2018, une croissance française plus forte que prévu





Le 20 Mai 2019, par La rédaction

La France a finalement connu une croissance plus élevée que prévu l’an dernier. L’Insee a calculé une progression de 1,7% du PIB pour 2018.


C’est la seconde fois que l’institut des statistiques revoit le chiffre de la croissance pour 2018 à la hausse. Le premier chiffre de 1,5% donné en janvier est passé à 1,6%, puis 1,7% en données corrigées des jours ouvrables. De quoi satisfaire Bercy et Bruno Le Maire : « Après le recul du chômage et l'entrée de la France dans le Top 5 des pays les plus attractifs au monde, cette bonne nouvelle illustre l'efficacité de notre politique économique », a expliqué le ministre de l’Économie. Il semble que cette bonne fortune soit à mettre sur le compte du commerce extérieur, ainsi que sur la solidité des investissements des administrations publiques.

Les échanges commerciaux ont ainsi contribué à hauteur de 0,7 point de l’activité (+0,1 point par rapport à la précédente estimation de l’Insee). En 2016, le commerce extérieur avait tiré la croissance vers le bas (-0,4 point), tandis qu’en 2017, les échanges ne comptaient que pour 0,1 point de la progression du PIB. La consommation des ménages a été plus forte qu’estimé, même si le poids de la facture énergétique est de plus en plus lourd dans le budget des Français.

Le déficit public a bien été orienté à la baisse en 2018, à 2,5% du PIB. En 2017, le déficit représentait 2,8% du PIB français : une baisse encourageante alors que pour 2019, le tableau sera moins reluisant en raison des dépenses sociales engagées pour répondre aux revendications des « gilets jaunes ». Quant à la dette, elle se stabilise à 98,4% de la richesse nationale. La croissance pour cette année devrait être moins forte qu’en 2018 : selon l’OFCE, il faut s’attendre à une progression du PIB de 1,5% seulement.



Tags : croissance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook