Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Facebook confirme la fusion des messageries de WhatsApp, Instagram et Messenger





Le 3 Février 2019, par Paul Malo

La rumeur était une réalité : Mark Zuckerberg a bien l’intention de faire communiquer les messageries de ses trois applications majeures.


Elargir la technologie de cryptage de WhatsApp

L’information divulguée par le New York Times état donc vraie. Facebook compte bien unir les messageries de ses trois services phares, Instagram, Messenger et WhatsApp. Son but : parvenir à devenir, face aux services d’Apple et de Google, le support de communication favori des internautes. Alors que Facebook a présenté des bénéfices nets en hausse de 21%, avec plus de 2,3 milliards d’utilisateurs actifs par mois, le PDG de Facebook a confirmé que ce projet se concrétiserait en 2020, voire plus tard.

WhatsApp, Messenger et Instagram devraient conserver une relative indépendance. Mais les trois messageries seront connectées les unes aux autres, et un utilisateur sur Messenger pourra communiquer avec un internaute sur WhatsApp sans changer d’application. Mais c’est surtout, afin de veiller plus encore à la protection de la vie privée des utilisateurs - si décriée sur les réseaux sociaux - en utilisant la technologie de cryptage de WhatsApp pour toutes les messageries du groupe.


 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook