Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Forte hausse des prix du timbre en 2021





Le 3 Août 2020, par François Lapierre

Le prix du timbre va encore augmenter. La Poste entend compenser la baisse du volume du courrier. La hausse sera en moyenne de 4,7% à compter du 1er janvier 2021.


Aucun timbre sous les 1 euro

Il va coûter un peu plus cher d'envoyer du courrier traditionnel. La Poste a en effet obtenu de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) l'autorisation d'augmenter le prix des timbres de 4,7% en moyenne à partir du 1er janvier prochain. Tous les timbres vont subir une augmentation : le timbre vert (distribution sous 48 heures) passe de 97 centimes à 1,08 euro. Le timbre rouge (lettre prioritaire) coûtera 1,28 euro, au lieu de 1,16 euro, soit une hausse de 10,3%. Quant au timbre gris (pour les Ecoplis), il reviendra à 1,06 euro contre 95 centimes actuellement. Comme on le voit, c'en sera terminé du timbre à moins d'un euro.

La différence de prix entre les timbres vert et rouge — elle passe de 19 à 20 centimes — est présentée comme un « avantage tarifaire » par La Poste. L'entreprise offrira tout de même un rabais de 3% sur les timbres vert et rouge achetés en ligne. L'autocollant de suivi augmentera de 3 centimes, à 48 centimes. Les Colissimo seront 1,6% plus cher eux aussi, exception faite des colis de moins de 250 grammes. Pour les entreprises, le courrier industriel de gestion va augmenter de 3,9% (+0,7% pour les prix du courrier marketing direct). 

De moins en moins de courriers

Ces hausses sensibles des prix du courrier vont pousser les particuliers et les entreprises à investir davantage dans les envois numériques. C'est le serpent qui se mord la queue : plus le courrier se numérise, plus le courrier postal traditionnel coûte cher. L'Arcep explique d'ailleurs que l'augmentation du barème des timbres répond au contexte de « profonde mutation de l'environnement économique qui se traduit par une baisse structurelle des volumes de courriers ». 

Autrement dit, on envoie de moins en moins de plis par la Poste. Le groupe indique de son côté que cette hausse des prix permettra d'assurer la « pérennité du service universel ». L'AFP rappelle qu'en moyenne, les ménages français devraient acheter pour 39 euros de produits postaux cette année.



Tags : La Poste

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook