Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Harley-Davidson délocalise sa production pour échapper aux taxes européennes





Le 26 Juin 2018, par Olivier Sancerre

Le groupe Harley-Davidson a décidé de délocaliser une partie de sa production hors des États-Unis. C’est la conséquence des taxes douanières imposées par Bruxelles sur l’importation des motos du constructeur américain sur le vieux continent.


La guerre commerciale fait rage entre les États-Unis et l’Union européenne. Donald Trump a imposé un relèvement des taxes douanières sur les importations d’acier et d’aluminium en provenance des pays de l’UE ; en retour, Bruxelles a mis en place une batterie de taxes sur l’importation de produits emblématiques américains, comme le beurre de cacahuètes, le jus d’orange, et les motos de Harley-Davidson. Les tarifs douaniers pour ces deux roues passent de 6% à 31%, ce qui enchérit le prix des véhicules de 2 200 dollars, soit environ 1 880 euros.

Or, Harley-Davidson ne peut pas se permettre de passer à côté du marché européen, où il écoute 40 000 motos chaque année. L’Europe constitue le second plus important débouché pour ces véhicule après les Étts-Unis. En décidant de délocaliser une partie de sa production, le constructeur va échapper aux taxes sur les importations américaines... Le groupe n’a pas précisé où cette partie de la production sera relocalisée, mais l’entreprise a des lignes au Brésil, en Thaïlande, en Inde ainsi qu’en Australie.

Harley-Davidson estime que les investissements nécessaires pour ce transfert va représenter de 90 à 100 millions de dollars sur un an ; le processus demandera de 9 à 18 mois. Le contexte est difficile pour le constructeur, déjà touché par l’enchérissement des prix du métal et de l’aluminium. Cette délocalisation va aussi coûter cher pour l’emploi aux États-Unis et tout particulièrement pour le Wisconsin, l’État américain où se trouve le siège de l’entreprise. Et qui est un soutien de Donald Trump...




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook