Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Ikea va se lancer dans l'animalerie





Le 14 Juin 2017, par

Ikea se diversifie. Après les meubles en kit et la restauration, le géant suédois de l'ameublement bon marché veut se faire une place sur un marché de niche... Celui des animaux de compagnie !


En octobre, vont donc fleurir dans les établissements Ikea français des articles pour les chats et les chiens ! La collection Lurvig sera testée en France donc, mais également en Amérique du Nord et au Japon. Il s'agit, selon Le Parisien – Aujourd'hui en France, de proposer un catalogue d'une trentaine de références différentes, dans plusieurs tailles et coloris. Soit une centaine de produits en tout.

 

La gamme Lurvig proposera donc des gamelles, des paniers, des sacs de litière... Des articles de base donc, à des prix qui répondent au cahier des charges de l'enseigne : il faut que ce soit pas cher, mais durable. Et modulaire : un panier à chat viendra ainsi se ranger dans une case de l'étagère Kallax. Des griffoirs pourront trouver une place sur les pieds des tables vendues par Ikea...

 

Et l'animalerie n'est pas le seul secteur visé par le groupe. Des objets destinés à organiser une fête réussie à la maison seront ainsi commercialisés dans les prochains mois et en 2019, Ikea lancera également des parfums. Qui seront bien plus que des bougies parfumées, promet-on chez Ikea.



Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : ikea

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook