Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Il était une fois le Petit Lu...





Le 19 Septembre 2018, par Paul Malo

LU, Lefèvre-Utile… Le plus célèbre des biscuits, le petit beurre nantais, refait l’actualité cette semaine.


Lefèvre-Utile a beau avoir fermé son usine nantaise en 1986, la marque de biscuits reste une entreprise mythique. Et aussi un des plus grands pionniers de la publicité. « Le Petit Beurre LU, c’est le plus beau patrimoine publicitaire au monde ! », expliquait d’ailleurs Olivier Fruneau-Maigret, dont les deux décennies de collection autour de Lefèvre-Utile ont commencé à être dispersées mercredi 19 septembre chez Drouot.

LU, Lefèvre-Utile, c’est avant tout une famille, et à l’origine un couple qui a créé sa pâtisserie familiale à Nantes, du temps de Louis-Philippe. C’est en 1846 que  Jean-Romain Lefèvre et son épouse, Pauline-Isabelle Utile, se lancent. Mais c’est leur fils qui passera de la vente de biscuits industriels anglais importés à la fabrication de biscuits à Nantes, dans une ancienne filature nantaise de 2 000 m2 en bord de la Loire. Les premiers Petits Beurre sortent des fours en 1886. Quelques années plus tard, l’usine emploiera plus d’un millier d'ouvrières et ouvriers. Un succès qui décollera plus encore avec l’Exposition Universelle de 1900, au cours de laquelle un phare LU de 36 mètres de haut trône face à la Tour Eiffel, tandis que le Petit Beurre LU obtient un Grand Prix d'excellence.

Son art de la publicité, des affiches du petit écolier aux illustrations de Mucha, a fait de la LU bien plus qu’une marque : une véritable référence en matière de publicité et de produits publicitaires, dérivés dirait-on aujourd’hui. Plus d’un millier d’objets signés LU Lefèvre-Utile sont dispersées à l'hôtel Drouot. Le lot phare : sans doute le dessin originel du Petit Beurre, estimé  2000 € à 3000 €.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"




Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens















Rss
Twitter
Facebook