Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Immobilier : le taux d’usure au-dessus de 4% dans la majorité des cas





Le 29 Mars 2023, par Paolo Garoscio

Les effets de la décision de la Banque de France de relever les taux d’usure tous les mois au lieu de tous les trimestres, sur demande des institutions de crédit, continue d’avoir l’effet escompté : les faire grimper. Le 28 mars 2023, les nouveaux taux d’usure ont été publiés au Journal Officiel, avec de nouvelles augmentations.


Les taux d’usure des crédits immobiliers passent la barre des 4%

Selon les données du Journal Officiel, désormais il n’y a plus qu’une seule durée de crédit immobilier en France qui bénéficie d’un taux d’usure inférieur à 4% : les prêts d’une durée de moins de 10 ans. Dès le 1er avril 2023, le taux d’usure applicable pour cette durée de crédit sera de 3,72%, en hausse par rapport au taux de 3,67% affiché en mars 2023.

Pour toutes les autres durées, qui sont par ailleurs les plus utilisées lors des emprunts, les taux d’usure dépasseront dès le 1er avril 2023 la barre symbolique des 4%. Les taux qui entreront en vigueur entre le 1er avril 2023 et le 30 avril 2023 seront les suivants : 4,09% pour les crédits d’une durée comprise entre 10 et 20 ans, 4,24% pour ceux d’une durée supérieure à 20 ans (pour des crédits à taux fixe).

L'augmentation des taux d’usure alimente toujours la hausse des taux d’intérêt

La Banque de France se prononcera une nouvelle fois fin avril 2023 pour fixer les taux d’usure du mois de mai, et ainsi de suite jusqu’en juillet 2023. Car la décision de mensualiser les taux d’usure prendra alors fin, si elle n’est pas prolongée.

Or, cette hausse des taux d’usure, régulière depuis février 2023, va permettre aux établissements de prêt d’augmenter encore leurs taux d’intérêt sans risquer de bloquer les dossiers des emprunteurs. Une nécessité : les banques répercutent sur leurs clients l’augmentation des taux directeurs de la BCE qui a mis fin aux taux négatifs pour lutter contre l’inflation record qui frappe la Zone euro.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook