Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Intérim : une progression en 2015 qui annonce de la création d'emplois en 2016





Le 27 Janvier 2016, par

L'intérim ne s'est pas si mal porté l'an dernier. D'après les chiffres de la fédération professionnelle des entreprises du recrutement et de l'intérim (Prism'emploi), la croissance a été de 4,4% en moyenne en 2015.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Ce n'est pas anecdotique : cette hausse équivaut à la création de 25 000 emplois équivalents temps plein. Tous les secteurs sont concernés, exception notable faite du bâtiment et des travaux publics. L'intérim dans le BTP a flanché de 6,4% l'an dernier : les collectivités locales, qui ont réduit leurs investissements, sont ici à blâmer. Prism'emploi note toutefois que la tendance est repartie à la hausse depuis le mois de septembre.

Le commerce et les transports sont les secteurs de l'économie qui ont massivement fait appel à l'emploi intérimaire, avec des croissances de respectivement 9,9% et 7,2%. L'industrie, qui représente 50% de l'intérim, la hausse a été de 5,1%.

La santé de l'intérim est habituellement un indicateur de celle du marché de l'emploi. Si la conjoncture ne change pas du tout au tout, un intérim en progression annonce dans les 6 à 12 mois des créations d'emploi nettes. 2016 pourrait donc bien, à la lumière des performances du secteur du travail intérimaire, être l'année du redressement de la courbe de l'emploi. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : chômage

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook