Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Kickstarter : 2013 l’année de tous les records pour le financement participatif





Le 9 Janvier 2014, par

Le site internet de financement participatif le plus connu, Kickstarter, a publié ses performances pour l’année 2013. Une année qui aura été celle des records avec une augmentation importante des dons pour les projets lancés via la plate-forme ainsi qu’au niveau du nombre de personnes qui ont contribué au financement.


cc/flickr/Judah Sher
cc/flickr/Judah Sher
En 2013, ce ne sont pas moins de 3 millions d’internautes qui ont donné de l’argent pour les divers projets lancés sur le site Kickstarter, montrant que le « crowdfunding », le financement participatif, se développe de plus en plus. Selon les statistiques du site, les internautes venaient de 214 pays différents.

La tendance reste au financement d’un seul projet, toutefois. Seulement 800 000 personnes ont donné pour deux ou plusieurs projets dans le courant de 2013. Mais 975 « super utilisateurs » de la plate-forme ont financé plus de 100 projets dans le courant de l’année, soit plus d’un projet différent tous les quatre jours.

Il reste que le fait que les projets soient financés par des internautes joue beaucoup sur le type de projets qui réussissent à atteindre leurs objectifs. Si 2012 avait été l’année de la console sous Android Ouya, 2013 aura été l’année du film basé sur la série télévisée Veronica Mars.

Le projet du film, qui comptait réunir 2 millions de dollars, aura clos son financement avec une somme de 5,702 millions de dollars, meilleure performance de l’année sur le site. Suivent deux jeux vidéo : « Torment : Tides of Numenera » qui a obtenu 4,188 millions de dollars et « Mighty No.9 » qui a été financé à hauteur de 3,845 millions de dollars.

Au total, dans le courant de l’année, 480 millions de dollars ont été versés par les internautes pour les quelques 12 911 projets lancés sur Kickstarter en 2013. En moyenne, cela donne près de 1,315 millions de dollars collectés par jour, une somme en augmentation de près de 50 par rapport à 2012.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook