Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’Europe répond aux menaces de taxes douanières des États-Unis





Le 14 Avril 2019, par François Lapierre

Si les États-Unis et la Chine devraient finalement trouver un accord pour cesser leur guerre commerciale, un nouveau front est en train de se former entre l’administration Trump et l’Europe.


Il y a quelques jours, Donald Trump a clairement laissé entendre qu’il pourrait mettre en place des tarifs douaniers sur une série de produits importés d’Europe — comme le vin, l’huile et d’autres biens — afin de compenser les 11 milliards de dollars d’aides jugées « illégales » versées à Airbus. Pour le moment, cette nouvelle attaque du président américain n’existe guère plus que dans ses tweets, mais ces derniers finissent parfois par s’incarner dans la réalité. Cela a été le cas des taxes sur l’acier, ou les représailles commerciales contre la Chine.

Le dossier des subventions européennes envers Airbus fait écho au conflit qui oppose l’avionneur américain à son concurrent américain Boeing depuis plus de dix ans auprès de l’OMC. L’Union européenne ne compte cependant pas rester sans rien faire contre les nouvelles menaces américaines : une liste de produits américains est en cours de constitution ; des biens importés sur le sol européen qui pourraient être taxés à leur tour… Bruxelles taxerait de la sorte 20 milliards de dollars d’importations américaines.

Reste maintenant à savoir si cette guerre des mots ira au-delà. Les États-Unis laissent entendre qu’une décision pourrait être prise cet été. Ces menaces interviennent dans le contexte de nouvelles discussions pour un traité commercial entre l’Europe et les États-Unis. La France s’oppose au lancement de négociations commerciales, craignant que l’agriculture soit concernée et que le TTIP, l’ancien projet de traité transatlantique, soit remis sur la table.



Tags : commerce

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook