Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'intérim connait un trou d'air depuis le début de l'année





Le 7 Juillet 2023, par François Lapierre

Après une année 2022 marquée par une forte hausse de l'emploi, le secteur de l'intérim fait face à un ralentissement notable au premier semestre 2023. Une tendance qui soulève des interrogations sur l'évolution du marché du travail dans un contexte d'incertitudes économiques.


Un indicateur du marché de l'emploi en baisse

Le premier semestre 2023 a vu le secteur de l'intérim enregistrer une baisse moyenne de 2,7%, indiquent les derniers chiffres publiés par la fédération de l'intérim, Prism'emploi. L'emploi intérimaire, souvent considéré comme un baromètre du marché de l'emploi, a représenté 740.000 équivalents temps plein (ETP) sur les quatre premiers mois de l'année, soit une baisse de 20.000 ETP par rapport à la même période en 2022.

Gilles Lafon, président de Prism'emploi, a déclaré lors d'une conférence de presse que cette embellie pour le secteur de l'intérim semble terminée, face à des incertitudes économiques. Par secteur, seule l'industrie connaît une légère progression depuis le début de l'année (+0,4%), tous les autres enregistrent un recul, particulièrement notable dans les secteurs liés à la consommation des ménages, comme le commerce (-8,8%).

Promouvoir l'emploi des seniors pour dynamiser l'intérim

Malgré ce ralentissement de l'intérim, l'année 2022 a été marquée par une forte hausse de l'emploi, avec la création de 1,5 million d'emplois en deux ans. Le taux d'activité a atteint un niveau inédit depuis 1975, à 73%, et le taux de chômage a diminué à 7,3% à la fin de l'année, selon l'Insee. Cependant, ce retournement de tendance pour l'intérim pourrait annoncer des périodes plus difficiles pour l'emploi à l'avenir.

Face à cette situation, Prism'emploi souhaite améliorer les conditions de travail pour dynamiser le marché de l'intérim et attirer les travailleurs. La fédération s'attaque notamment à la question de la santé au travail, jugeant « inacceptable » l'exposition des intérimaires aux risques d'accident de travail. L'organisation souligne aussi l'importance de promouvoir l'emploi des seniors, qui ne représentent actuellement qu'environ 13% de la population intérimaire. 



Tags : intérim

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook