Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Cour des comptes pointe les insuffisances des contrats aidés





Le 5 Octobre 2016, par Aurélien Delacroix

Le système d'insertion professionnelle français a été passé au crible par les fins limiers de la Cour des comptes. Et le jugement est sans appel : la vingtaine de dispositifs coûtent très cher pour des résultats sans commune mesure.


Le système de l'insertion professionnelle a bénéficié de 10,5 milliards d'euros en 2015, de l'argent investi par l'État et les collectivités pour aider les jeunes à accéder à un emploi durable. Dans cette somme, 5,95 milliards ont été injecté pour l'alternance, deux milliards pour les contrats aidés. 

Si tous ces dispositifs en prennent pour leur grade, ce sont ces contrats aidés en particulier qui sont dans le collimateur des sages de la rue Cambon. « Les résultats obtenus du point de vue de l’accès à un emploi durable ne sont à la mesure ni des objectifs affichés, ni des moyens mobilisés », écrit la Cour dans son dernier rapport. Les contrats aidés sont parmi « les outils les plus onéreux ».

Ils affichent pourtant d'importants taux de retour à l'emploi (67% dans le secteur marchand, 52% dans le non marchand). Mais c'est un trompe-l'œil, assène la Cour, car cela repose surtout sur des effets d'aubaine ». Surtout, les plus en difficulté sont mal ciblés. Les sages voudraient que les pouvoirs publics investissent plutôt dans la Garantie jeunes (dont le taux de sortie vers l'emploi est tout proche des 50%) et les « écoles de la deuxième chance ».




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook