Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Norvège, paradis des voitures électriques





Le 2 Avril 2019, par François Lapierre

S’il est un pays qui a embrassé complètement la révolution de l’automobile électrique, c’est bien la Norvège : en mars, 6 voitures vendues sur 10 étaient de motorisation électrique.


Le chiffre donnera certainement matière à réfléchir aux constructeurs automobiles qui hésiteraient encore à se lancer franchement sur la route des technologies électriques. Selon les chiffres du Conseil d’information sur le trafic routier (OFV), 58,4% des véhicules vendus en Norvège le mois dernier étaient électriques. En mars 2018, ces voitures représentaient une part de 37,2% de l’ensemble des immatriculations neuves.

 

Ce sont 10 728 voitures électriques qui ont été achetées en Norvège au mois de mars (4 pour les véhicules à hydrogène). Ce bond est en grande partie dû aux livraisons des premières Model 3, la nouvelle berline abordable de Tesla. Les véhicules du constructeur américain spécialisé dans l’électrique pèse pour une vente sur deux dans le segment des voiture électriques : 5 300 exemplaires ont ainsi été vendues le mois dernier.

 

La part des voitures électriques dans les immatriculations neuves en Norvège devrait se maintenir autour de 50%, selon les professionnels. La fiscalité y est avantageuse pour cette motorisation, et le pays affiche un des PIB par habitant les plus élevés au monde (75 500 dollars, deux fois plus qu’en France) grâce à la vente d’hydrocarbures. La Norvège est le 14e plus important producteur de pétrole au monde.




Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook