Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La SNCF contrainte de supprimer des trains face à la baisse des réservations





Le 10 Janvier 2022, par Paolo Garoscio

La pandémie de Covid-19, portée par le variant Omicron, qui conduit à la contamination de plusieurs centaines de milliers de personnes en France chaque jour, impacte une nouvelle fois directement la SNCF. Le transporteur a vu les réservations de train chuter fortement, après les fêtes de fin d’année… et n’a d’autres choix que de supprimer des trains pour conserver leur rentabilité.


Les réservations de trains baissent de 30%

Pixabay/hpgruesen
Pixabay/hpgruesen
Dans un communiqué de presse publié le week-end du 8 janvier 2022, la SNCF annonce la mauvaise nouvelle : « une baisse constatée des réservations de 30% depuis le début de l'année », baisse sans surprise majoritaire en semaine. En cause : les nouvelles contaminations, mais aussi le télétravail, redevenu obligatoire à hauteur de trois jours par semaine minimum pour les salariés qui y sont éligibles.

Une telle baisse des réservations est un problème pour la SNCF : faire rouler les trains n’est rentable que si le taux de remplissage dépasse un certain niveau. Résultat : « le plan de transport TGV sera adapté à compter de la semaine prochaine », explique la SNCF dans le communiqué. C’est-à-dire à partir de lundi 10 janvier 2022.

Tout le réseau impacté, y compris les TER

La SNCF ne prévoit néanmoins pas seulement des suppressions de TGV. Le nouveau plan de transport devrait supprimer un TGV sur dix, mais également deux Intercités sur dix ou encore plus de 90% des liaisons Paris-Londres via Eurostar. D’autres liaisons Grandes Lignes pourraient également être impactées.

Quant aux trains régionaux, l’impact est moindre et, surtout, diffère « selon les régions ». En moyenne, plus de 90% des trains TER devraient circuler, mais la SNCF faisait déjà face à des difficultés fin décembre 2021 : de plus en plus de personnel était contaminé ou cas contact, ce qui obligeait à l’isolement. Des lignes entières s’étaient retrouvées sans aucun train dans plusieurs régions de France.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook