Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La SNCF veut ressusciter l’Orient-Express





Le 16 Septembre 2018, par Paul Malo

Au-delà des Journées du patrimoine, la SNCF travaille à relancer la « marque » Orient-Express.


Une marque rachetée par la SNCF

Le saviez-vous ? Au-delà d’exposer gare de Lyon, à Paris, quelques voitures de l’Orient-Express restaurées à l'occasion des Journées du Patrimoine, la SNCF entend bien relancer le mythique Orient-Express. En effet, après l’arrêt des liaisons vers Istanbul en 1977, le groupe SNCF a racheté la marque à la Compagnie des wagons-lits. Il aura fallu attendre 2011 pour qu’elle commence à en racheter et restaurer les wagons. Exposés en 2014 à l’Institut du Monde Arabe, elles avaient attiré plus de 250 000 visiteurs.

Lancer une vraie marque de luxe

Et maintenant ? Pour en tirer bénéfice, la SNCF a cédé l’an passé 50% de l’Orient-Express au groupe AccorHôtels. Objectif : faire fructifier la marque, notamment en ouvrant des hôtels de luxe sous la marque Orient-Express.  Le premier devrait être inauguré fin 2019 en Asie. Mais seront également créé des bagages, des parfums, du mobilier autour du patrimoine et de l’imaginaire de la marque. En attendant de remettre sur les rails le train mythique qui a circulé entre 1883 à 1977 entre Paris et Constantinople/Istanbul, via Vienne puis par Venise.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »













Rss
Twitter
Facebook