Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La concurrence dans les transports publics s'active dans le Grand Paris





Le 13 Mai 2023, par François Lapierre

L'opérateur de transports publics Keolis, filiale de la SNCF, est en lice pour l'exploitation des futures lignes 16 et 17 du métro du Grand Paris. Cette proposition souligne une nouvelle étape vers l'ouverture à la concurrence des transports publics en région parisienne.


Ouverture à la concurrence dans le Grand Paris

Ile-de-France Mobilités (IDFM), l'autorité régionale des transports, a proposé Keolis comme opérateur pour les futures lignes 16 et 17 du métro parisien. Ces lignes, actuellement en construction, traversent divers départements comme la Seine-Saint-Denis, le Val-d'Oise et la Seine-et-Marne. Le conseil d'administration d'IDFM doit confirmer ce choix lors d'un vote le 30 mai.

Alors que la RATP détient le monopole des lignes existantes du métro parisien jusqu'à la fin 2039, l'exploitation des nouvelles infrastructures est déjà ouverte à la concurrence. Cette ouverture a conduit à des appels d'offres auxquels la RATP a participé. Cependant, la RATP a été devancée par Keolis, qui gère déjà des métros automatiques dans plusieurs villes du monde, dont Dubaï, Lille, Londres, Lyon, Rennes et Shanghai. Toutefois, la RATP restera le gestionnaire de l'infrastructure du métro du Grand Paris, comme le prévoit la loi.

Les détails du contrat avec Keolis

Cette proposition a suscité des réactions mitigées. Céline Malaisé, conseillère régionale communiste, a exprimé son opposition à l'attribution de ce marché à Keolis, critiquant une « offre moins-disante économiquement, donc socialement ». Son groupe a prévu de voter contre la proposition lors du conseil d'administration. Si le vote est favorable à Keolis, l'opérateur de transports publics devra commencer à exploiter la station Saint-Denis Pleyel dès la mi-2024. 

Cette exploitation se poursuivra avec l'ouverture des lignes 16 et 17 fin 2026, ainsi que les premiers tronçons de ces lignes. Le contrat comprend également l'exploitation des extensions des deux lignes, prévues en 2028. Le contrat ne comprend pas le dernier prolongement de la ligne 17, annoncé pour 2030. La durée du contrat n'a pas été précisée par IDFM. Le processus de sélection des opérateurs pour les futures lignes 15 et 18 du métro du Grand Paris est toujours en cours.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook