Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La croissance annuelle mondiale moins forte que prévue





Le 9 Novembre 2015, par

L'OCDE tire la sonnette d'alarme : la croissance annuelle s'établira en 2015 à 2,9%. On est en dessous des 3% précédemment estimés. Principal accusé : le commerce international.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Alors que la croissance du commerce international avait atteint les 4% l'an dernier, elle ne sera que de 2% en 2015 alors que l'OCDE avait tablé sur… 6%. À ce compte, effectivement, c'est toute la croissance annuelle de l'ensemble des secteurs qui est affectée.

Les importations ont particulièrement souffert cette année, notamment en Brésil et en Russie, chacun de ces pays ayant été frappés par des crises spécifiques — mais dommageables pour leurs industries. La Chine a également eu son lot de misères, avec une diminution d'un tiers de ses importations. Le ralentissement de la Chine a eu un impact fort sur ses partenaires des pays émergents.

L'OCDE a également revu à la baisse les prévisions de croissance annuelle pour les deux années à venir : il faudra donc s'attendre à 3,3% en 2016, puis 3,6% l'année suivante. L'organisation en appelle maintenant aux pays du G20 pour faire les réformes qui s'annoncent, c'est à dire des réformes structurelles, multiplier les investissements et plancher sur une croissance incluant les partenaires commerciaux.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : croissance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook