Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La croissance dans le rouge en Allemagne





Le 14 Août 2019, par La rédaction

Coup de mou pour l'économie allemande au second trimestre. La machine si bien huilée a calé à -0,1% au printemps en raison de la dégradation des échanges commerciaux mondiaux.


Avec une croissance négative de -0,1%, l'Allemagne laisse la place de bon élève à… la France qui, une fois n'est pas coutume, a enregistré une progression de son PIB de 0,2% durant le second trimestre. Le Royaume-Uni fait encore moins bien, avec un recul de -0,2% pendant la même période. L'Allemagne s'en était pourtant bien sortie sur les trois premiers mois de l'année avec une croissance de 0,4%, mais la tendance est clairement négative pour l'économie du pays qui a frôlé la récession technique au second semestre 2018. Selon les estimations du gouvernement allemand, la croissance pour l'ensemble de l'année 2019 devrait s'établit à 0,5% seulement.

Un véritable coup d'arrêt pour un PIB qui avait progressé de 2,2% en 2017 et de 1,4% l'an dernier. Ces difficultés ne seraient que conjoncturelles, espère la Commission européenne. La croissance allemande devrait ainsi accélérer de nouveau dès 2020, avec une estimation à 1,5% — un niveau identique à celui attendu en France et dans l'ensemble de la zone euro (l'Italie en revanche pourrait se contenter de 0,7%).

Cette contraction au deuxième trimestre, ainsi que les prévisions pessimistes pour l'année, reposent sur la dégradation du volume des échanges commerciaux dans le monde. L'économie allemande s'est tournée vers les exportations, or la guerre commerciale impulsée par les États-Unis envers la Chine affectent également les entreprises outre Rhin. La demande en machines-outils et en automobiles s'est notamment réduite, ce sont là deux forces de l'industrie allemande.



Tags : allemagne

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook