Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La télévision à la demande pas encore dans les habitudes des Français





Le 23 Mars 2016, par

Les Français ne sont pas les plus gros consommateurs au monde de la vidéo à la demande. Les téléspectateurs hexagonaux sont même largement en dessous de la moyenne, d'après une étude Nielsen.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Dans le monde, ils sont en effet deux tiers à déclarer qu'ils regardent la télévision en VoD (vidéo à la demande), mais ils ne sont que 39% des Français à dire la même chose. Et ils sont encore moins nombreux (36%) à consommer des programmes en VoD trois fois par mois au maximum.

La France est un marché un peu à part : la TNT gratuite, accessible à tous, limite en effet le « besoin » de commander un programme spécifique. Ils ne sont ainsi que 4% à utiliser des services payants, contre 26% dans le monde à consommer des services de VoD avec abonnement, de type Netflix. Dans les pays nordiques (Danemark, Norvège ou Finlande), les pourcentages dépassent les 30%.

72% des internautes restent attachés à la télévision traditionnelle, avec un fournisseur câble, satellite ou ADSL. Mais 32% ont l'intention de « couper le cordon » en faveur d'un service de streaming en ligne. Dans les faits, ils sont bien moins nombreux à franchir le pas et annuler leurs abonnements : les téléspectateurs restent finalement attachés aux services classiques offerts par leurs fournisseurs classiques.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : télévision

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook