Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Français Remade surfe sur le marché du smartphone reconditionné





Le 9 Août 2018, par Paul Malo

La société normande née en 2013 et spécialisée dans le smartphone reconditionné vient de lever 125 millions d’euros afin de poursuivre sa croissance.


Le reconditionnement en plein boom

Conséquence directe de la recherche de marge des grands noms de la téléphonie, et des smartphones Premium au prix de plus en plus élevé, le marché du reconditionnement est en plein essor. Et la start-up normande a été l’une des premières à s’y attaquer, en rachetant en majeure partie des smartphones aux opérateurs pour les revendre aux particuliers. Ce qui fait d’elle le leader du secteur avec 130 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017, loin devant Recommerce (45 millions d’euros).




 

Remade à la conquête de l'Inde

Grâce à cette levée de dette de 125 millions d'euros auprès de trois investisseurs, LGT European Capital, Idinvest Partners et Swen Capital, Remade va pouvoir maintenant s’attaquer à l'international, à l'Europe, au Maghreb, et même au gigantesque marché indien. L’an dernier, la société basée à Avranches avait déjà racheté Save, une start-up française spécialisée dans la réparation express de téléphones portables. Remade, qui reconditionnait environ un demi million de terminaux par an, en majorité des iPhones, vise la barre des 840 000 smartphones reconditionnés en 2018.
 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook