Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le prix du pétrole repasse au-dessus de 86 dollars le baril





Le 26 Octobre 2021, par Paolo Garoscio

La hausse continue du prix du pétrole en Bourse se poursuit, et a même été accélérée le week-end du 23 octobre 2021. En cause : les propos du ministre de l’Énergie saoudien, l’Arabie Saoudite étant le chef de file de l’OPEP+, l’organisation des pays producteurs de pétrole. Le baril de pétrole a ainsi atteint de nouveaux records.


Pas de hausse de la production de pétrole

Pixabay/SatyaPrem
Pixabay/SatyaPrem
Le prix du baril de pétrole en Bourse est toujours sous tension : l’OPEP+, soit l’OPEP et ses alliés (comme la Russie) continuent de maintenir la production à des niveaux relativement bas, ce qui tire les prix vers le haut selon les règles de l’offre et de la demande. Si un accord a été trouvé pour que, progressivement, la production de brut retrouve des niveaux d’avant-crise de la Covid-19, cette hausse a été annoncée comme très progressive.

Or, face à la reprise de l’activité économique et industrielle, un certain espoir d’une accélération de la hausse de la production s’était fait sentir. Mais le ministre saoudien de l’énergie l’a douché : cette accélération n’aura pas lieu. Ses déclarations, faites le week-end du 23 octobre 2021, ont rapidement impacté le cours du brut qui a connu un regain de prix.

Plus de 86 dollars le baril de Brent : du jamais vu depuis 2014

Dès lundi 25 octobre 2021, le cour du pétrole en Bourse a atteint de nouveaux records avec des prix jamais vus depuis sept ans. Le Brent, le pétrole de la mer du Nord, a dépassé les 86 dollars avant de rechuter sous la barre des 85,50 dollars. Mais mardi 26 octobre 2021, ce niveau de prix, inédit depuis octobre 2014, a de nouveau été franchi.

Du côté du pétrole américain, le WTI, la situation a été similaire avec un baril qui a dépassé brièvement les 85 dollars le 25 octobre 2021 avant de rechuter sous les 84 dollars le lendemain. Là aussi, il faut remonter à octobre 2014, soit sept ans en arrière, pour retrouver un niveau aussi élevé pour le prix du brut.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook