Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le revenu réel des ménages français finalement peu touché par la crise sanitaire





Le 6 Août 2020, par La rédaction

Les mesures de confinement ont réduit le niveau de revenu réel des ménages français, mais plutôt moins que leurs voisins européens alors que le PIB par habitant se contractait bien davantage.


Revenu réel en baisse modeste

Le revenu réel des Français a enregistré un recul pendant la crise sanitaire. Mais si cette baisse est réelle, elle est moindre que celle subie par les ménages d'autres pays en Europe. Selon l'OCDE, le revenu réel des ménages français a reculé de 0,3%, tandis que le produit intérieur brut par habitant chutait de 6%. Les différentes mesures mises en place par le gouvernement pour éviter un effondrement des revenus, et notamment le chômage partiel, ont permis de compenser largement les pertes subies par les ménages. Et les pouvoirs publics français ont été manifestement plus généreux qu'ailleurs en Europe.

Ainsi, le revenu réel des ménages allemands s'est contracté de 1,2%, avec un PIB par habitant en baisse de 2%. En Italie, le revenu a reculé de 1,8%, mais le PIB par habitant bien plus encore : -5%. Malgré les nombreux dispositifs de soutien aux entreprises et à l'activité économique, l'exécutif n'a donc pas su maintenir le niveau de PIB par habitant ; en revanche, le portefeuille des ménages français n'a finalement pas trop souffert de cette période extrêmement compliquée.

Les revenus ont augmenté aux États-Unis

C'est le cas aussi au Royaume-Uni, où le revenu réel des ménages a baissé de 0,7%, dans un contexte médical encore plus difficile : outre Manche, le coronavirus a causé encore plus de morts qu'en France ou ailleurs sur le continent. En Amérique du Nord, le gouvernement canadien a également fait beaucoup pour soutenir les ménages, puisque leur revenu n'ont fondu que 0,2%. Aux États-Unis, le revenu réel a même progressé de 0,7% ! Cela s'explique par des mesures de confinement plus limitées, tout comme l'impact de l'épidémie.

C'était sans doute vrai au printemps, mais la mauvaise gestion de l'épidémie par les autorités locales et fédérales a provoqué une résurgence du coronavirus aux États-Unis, qui pourrait coûter très cher à l'économie américaine. Et la volonté de Donald Trump de rouvrir à tout prix les écoles à la rentrée est de nature à multiplier les contaminations, entraînant de nouvelles mesures de confinement. 



Tags : revenus

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"













Rss
Twitter
Facebook