Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les Français sont moins de 40% à pouvoir épargner





Le 25 Octobre 2021, par Paolo Garoscio

Mettre de l’argent de côté semble de plus en plus compliqué pour les Français, selon un sondage Ifop publié par le Journal du Dimanche le 21 octobre 2021. La part des ménages disant être capables d’épargner est en forte baisse depuis dix ans, et désormais ce sont moins de quatre Français sur dix qui estiment en avoir la possibilité.


La part des Français capables d’épargner en forte baisse

Pixabay/nattanan23
Pixabay/nattanan23
L’épargne peut se constituer une fois les dépenses contraintes payées, à savoir les dépenses concernant le logement (loyer ou crédit), les impôts, les factures ou encore la nourriture. Or, selon le sondage de l’Ifop, ces dépenses pèsent de plus en plus lourd sur le budget des ménages, si bien que ces derniers sont de moins en moins nombreux à déclarer pouvoir épargner. En 2010, ils étaient plus de la moitié à estimer être en mesure de mettre de l’argent de côté ; en 2021, seulement 39% des Français disent la même chose.

Les inégalités sont néanmoins très nombreuses : les plus riches (plus de 2.500 euros par mois par personne en termes de revenus) sont plus à même de mettre de l’argent de côté à la fin du mois (71%) que les plus pauvres (moins de 900 euros par mois), chez qui seulement 21% des foyers déclarent pouvoir épargner.

Une différence qui se retrouve… dans les opinions politiques

Le sondage de l’Ifop publié le 21 octobre 2021 distingue également les Français par le biais de leurs opinions politiques. Ainsi, c’est chez les sympathisants du Rassemblement National qu’on trouve le plus faible taux de ménages déclarant pouvoir épargner (22%), tandis que chez Les Républicains, ce taux est plus de deux fois plus élevé (56%).

Les difficultés à épargner sont également plus marquées chez les femmes que chez les hommes, 31% des premières contre 47% des seconds estimant pouvoir épargner, ainsi que selon la tranche d’âge. Mais là, ce sont les moins de 35 ans qui sont mieux lotis : 45% déclarent épargner, contre 36% pour les plus de 35 ans.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook