Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les livrets défiscalisés séduisent de nouveau les Français en février 2023





Le 22 Mars 2023, par Paolo Garoscio

Les données de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) publiées le 21 mars 2023 dévoilent une nouvelle collecte record pour le Livret A et le LDDS en février 2023. La tendance à la sur-épargne se confirme donc chez les ménages, portée par un taux d’intérêt historiquement élevé.


Hausse de la collecte pour le Livret A et le LDDS en février 2023

Les ménages français continuent de privilégier l'épargne en raison de l'inflation actuelle, qui a atteint 6,3% en février 2023. Face à cette situation, les livrets défiscalisés, tels que le Livret A et le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS), gagnent en popularité grâce à un taux d'intérêt à son plus haut niveau depuis plus d'une décennie.

En février 2023, la collecte pour ces deux produits d'épargne a dépassé les 8 milliards d'euros. Le taux d'intérêt du Livret A et du LDDS a été augmenté à 3% le 1er février 2023, un niveau inédit depuis plus de 10 ans. Cette hausse a incité les Français à épargner davantage sur ces livrets. En janvier 2023, la collecte s'élevait déjà à 11,22 milliards d'euros, et elle a continué de progresser en février avec 8,17 milliards d'euros. Le Livret A a attiré 6,27 milliards d'euros, tandis que le LDDS a récolté 1,90 milliard d'euros.

D'après les chiffres de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), la collecte cumulée des deux premiers mois de l'année a atteint 19,39 milliards d'euros, un montant record. L'encours total à fin février 2023 s'élève à 529,1 milliards d'euros.

Une épargne qui perd de la valeur à cause de l'inflation

Les livrets défiscalisés sont également privilégiés en raison des faibles rendements des fonds en euros des assurances-vie. Selon l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), le taux moyen des fonds en euros était de 2% en 2022, inférieur à celui du Livret A et du LDDS. De plus, les intérêts des contrats d'assurance-vie sont soumis à cotisations et impôt, ce qui en réduit encore le rendement réel.

Reste qu’en tenant compte de l’inflation en France, que la Banque de France prévoit supérieure à 5% sur l’ensemble de l’année 2023, l’épargne des Français placée sur les supports en fonds euro et sur les livrets d’épargne défiscalisés perd, en réalité, de la valeur. Les intérêts collectés ne suffisent en effet pas à compenser l’augmentation des prix.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook