Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les ventes du groupe PSA ont plongé en 2020





Le 15 Janvier 2021, par François Lapierre

À l'instar de Renault, le groupe PSA a connu une éprouvante année 2020 marquée par la crise sanitaire. Le constructeur automobile a vu ses ventes s'effondrer de près de 30 %.


L'Europe en panne sèche

En 2020, le groupe PSA a vendu 2,5 millions de véhicules dans le monde, soit 27,8 % de moins que l'année précédente. C'est pire encore que Renault, qui affiche un recul de ses ventes de 21,3 %. Le constructeur au lion accuse le coup en Europe, son principal marché, où il a écoulé 2,1 millions de véhicules, soit 29,7 % de moins d'une année sur l'autre. En Chine aussi, PSA a subi un contre-coup impressionnant avec près de 46.000 véhicules (-57,7 %). En 2014, le groupe en écoulait 740.000, mais l'entreprise n'a cessé de reculer sur le marché chinois et 2020 a marqué un plus bas historique.

PSA indique toutefois que les ventes en Europe se sont redressées en deuxième partie d'année (+40 % par rapport au premier semestre). Le marché français a également résisté, selon le communiqué de l'entreprise. Les livraisons ont également progressé en Chine : en décembre, elles étaient revenues au même niveau qu'en décembre 2019. Par ailleurs, la zone Moyen-Orient Afrique est un motif de satisfaction pour le constructeur, avec des livraisons en hausse de 20 % (environ 200.000 véhicules) alors que ce marché est en recul global de 14 %. Enfin, l'Amérique latine a vu les ventes de PSA refluer de quasiment 30 % avec un peu plus de 95.000 unités.

Cap sur la fusion avec FCA

Pour expliquer la déconvenue enregistrée l'an dernier, PSA met en avant l'épidémie de nouveau coronavirus. Les mesures de confinement, de restriction des déplacements, et la fermeture temporaire des concessionnaires ont eu pour conséquence de paralyser une partie de l'activité du constructeur automobile. Ce dernier note tout de même que la crise sanitaire a permis de dynamiser le commerce en ligne : 40.000 véhicules ont été vendus par ce biais en 2020, et les prévisions en annoncent 100.000 pour 2021.

La marque Peugeot a fait preuve d'une certaine résilience bien que les ventes aient plongé de 23 % (1,1 million de ventes). Opel/Vauxhall a en revanche été une vraie déception avec des ventes ayant plongé de 35 % (-630.000 unités). Le groupe PSA a désormais en ligne de mire la fusion avec FCA (Fiat Chrysler), qui donnera naissance à Stellantis et au quatrième constructeur automobile mondial.



Tags : PSA

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook