Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Livret A : une nouvelle hausse de taux en 2023 ?





Le 20 Mars 2023, par Paolo Garoscio

Redevenus produits d’épargne fétiches des ménages, les livrets défiscalisés pourraient conserver un avantage majeur face aux assurances-vie : leur taux, en plus de leur fiscalité avantageuse. Car selon Boursier.com, qui a fait les calculs, le taux de rémunération a des chances d’augmenter à nouveau en 2023, après un premier relèvement en février 2023.


Hausse des taux directeurs de la BCE… et hausse des taux des livrets défiscalisés

Depuis désormais plus d’un an, afin de contrecarrer l’inflation record qui frappe le monde et, notamment, la zone euro, la Banque Centrale Européenne a lancé un programme majeur de relèvement de ses taux directeurs. Dernière hausse en date : jeudi 16 mars 2023, de 0,50%. Le taux principal atteint ainsi 3,5%.

Cette augmentation des taux a conduit aux nombreuses hausses des taux de rémunération du Livret A et du Livret de Développement Durable et Solidaire en 2022, ainsi qu’en février 2023. Car elle fait grimper les taux interbancaires €STR qui entrent dans le calcul mathématique, avec l’inflation. Et celle-ci est par ailleurs d’un niveau record, 6,3% en février 2023, et devrait rester très élevée tout le long du premier semestre 2023 selon la Banque de France.

Vers un Livret A à 4% en août 2023 ?

Selon les calculs réalisés par Boursier.com sur la base des taux interbancaires et des annonces de la BCE concernant les hausses de taux futures, le calcul mathématique concernant le taux du Livret A et du LDDS pourrait donner 4,1% en juillet 2023. Or, c’est à ce moment-là que la Banque de France donnera au gouvernement ses recommandations concernant le taux d’intérêt des livrets défiscalisés.

Cette recommandation n’est pas contraignante, sauf pour le Livret d’Épargne Populaire (LEP). Le gouvernement devra donc trancher. Si les prévisions de Boursier.com se confirment, l’exécutif pourrait opter pour une hausse arrondie, comme en janvier 2023, ce qui donnerait un taux d’intérêt qui passerait de 3% à 4% par an. Mais ce taux risque de baisser dès février 2024 du fait de la baisse, attendue, de l’inflation en France.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook